Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Dec

Corps mort

Publié par Françoise Heyoan  - Catégories :  #poésie

 

A un ami,

 

Tu prends de l'âge... Tu peines pour parler, tant le souffle te manque. Tu te plains d'épisodes douloureux avec ton corps qui tombe malade régulièrement, gravement... Tu te réfugies dans tes valeurs intellectuelles de toujours. C'est là que tu trouves ta joie. Dans ta vivacité d'esprit... L'esprit, en effet, est moins lourd à remuer que le corps lorsqu'il pèse le poids d'un corps presque mort...


As-tu oublié comme tu courais, comme tu volais quand tu étais petit et la joie que cela te procurait ? Avais-tu comme objectif alors, lorsque tu serais « grand », de devenir malade, essoufflé dès que tu ouvrirais la bouche pour parler ?...


Te souviens-tu comme tu étais souple, comme tu pouvais améliorer cette souplesse par un entraînement minime et bienfaisant ? Souhaitais-tu alors devenir un adulte presque impossible à remuer ?...


Aujourd'hui alors que les années se sont accumulées, et qu'elles t'ont entraîné vers une sorte de point de non-retour, aujourd'hui que tu crois sincèrement que tu ne peux plus rien pour toi, pour ton corps qui crie sa souffrance chaque jour, chaque heure de chaque jour et de chaque nuit... Pourquoi n'essaierais-tu pas de l'écouter enfin ? Pour une fois ?... Rien qu'une fois.... Pourquoi n'essaierais-tu pas de changer quelque chose dans tes habitudes qui le lestent, qui le noient, qui l'étouffent ?... Pourquoi pas ?


Tu es persuadé que tu n'y arriverais pas. Que tu es trop vieux pour ça. Que tu n'en aurais pas la force. Ni le courage. Ni la volonté, surtout quand tu ripailles entre amis ou en famille ?... Mais qui t'oblige à renoncer d'un coup à tous tes petits plaisirs quotidiens ? Pourquoi ne pas essayer juste de modifier une petite chose ? Histoire de vérifier si changement, même minime, au bout de quelques temps, il y a ?


C'est tellement facile de faire les questions et les réponses... à l'avance. Ça évite de se...remuer ! Mais si tu n'essaies pas, qui le fera pour toi ? Qui prendra ton corps maltraité par toi-même, en pitié ?


Et aujourd'hui, peut-être qu'en lisant ceci, tu te sens tout à coup décidé... Peut-être as-tu envie de tenter ta chance, celle de ta vie, celle de ton corps avant qu'il soit tout à fait mort ?... Ou avant qu'un épisode irréversible t'y oblige ?


12/12/11

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Mes contes, mes poèmes, mes calligraphies, mes dessins, mes peintures ( aquarelle, encre de Chine...), aïkido...