Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Oct

LE PORTAIL DES BRESSES A TORPES : UN ECOLIEU A DECOUVRIR

Publié par Françoise Heyoan  - Catégories :  #Articles de journal

 

Vous serez toujours accueillis chaleureusement et en toute simplicité, si vous décidez de vous rendre à Torpes, sur le site du Portail des Bresses. Et il ne serait pas étonnant que vous repartiez avec un panier rempli de produits de la ferme biologique ( appellation attendue en février 2012) ; fromages de chèvre et de brebis, légumes frais et pains cuits au feu de bois... Ici, une douzaine de personnes ont décidé de se constituer en collectif, dans le but de pallier à la dégradation de l'environnement et des relations sociales. « Il s'agit de recréer un lieu de cohérence écologique,comme le souligne André Regler, l'un des tout premiers participants, où l'entraide et la solidarité sont le ciment. »

 

UN LIEU DE COHERENCE ECOLOGIQUE ET DE SOLIDARITE

 

André Regler, et sa compagne Françoise Bergère, eux, ne travaillent pas à la production agricole. Cependant, ils expliquent : «  Demain, il faut du monde pour récolter les oignons, alors nous y allons tous. » Ils s'investissent pour l'heure dans l'éco-construction. Le chantier actuel requiert de terminer le bâtiment professionnel, qui accueillera le magasin pour la vente des produits des jeunes agriculteurs et de la boulangerie, le fournil du boulanger, une salle de réunions et deux bureaux ouverts à de nouvelles candidatures éventuelles. En effet, toute personne intéressée par les objectifs du lieu peut tout à fait demander à s'y installer pour mener sa propre activité professionnelle, quelle qu'elle soit ( avocat, masseur-kinésithérapeute ou autre...). En matière d'éco-construction, André et Françoise n'en sont pas à leur premier essai puisqu'ils ont construit chez eux un gîte en n'utilisant que des matériaux écologiques. Ils font donc profiter les autres de leur temps ( ils sont à la retraite depuis peu) et de leur savoir-faire.

 

 

Contact pour s'installer professionnellement sur l'écolieu :

André Regler/Françoise Bergère

03 85 72 30 92

 

UNE AVENTURE QUI DEMANDE DU TEMPS

 

En 2006, alors que les premiers intéressés cherchaient un lieu pour implanter leur projet dans le Jura, toutes les portes s'étaient jusqu'alors fermées. C'est le maire de Torpes, en Saône-et-Loire, Jean Chaudat, qui le premier, s'est montré ouvert à leur étonnante proposition et a demandé à Gaby Rebouillat s'il ne voudrait pas céder sa ferme à ce collectif. L'agriculteur à la retraite avait sympathisé dès 1975 avec les idées nouvelles des agriculteurs biologiques dans le sud du Jura. A l'époque, il n'avait pu seul se lancer dans l'aventure. « Et puis, les agriculteurs biologiques étaient considérés comme des marginaux », témoigne-t-il. Le projet lui a plu, et il leur a donné leur chance.

 

Françoise Bergère souligne : « Depuis le début, une trentaine de personnes se sont investies dans cette aventure, certaines seulement quelques mois, voire quelques années. Mais elles ont toutes joué un rôle important. Les premiers étaient des béliers, il en fallait, pour initier le projet. Désormais, nous sommes plutôt des gens qui savent gérer le quotidien et qui acceptent la lenteur... »

 

LES JEUNES AGRICULTEURS :

 

YAN ET LES BREBIS

 

Yan Lagouge, chimiste à l'origine, s'est reconverti pour devenir berger il y a quelques années. Il s'est formé dans le Gers et les Pyrénées, et avec sa compagne Alix Viginier, il a choisi le Portail des Bresses pour s'occuper d'une centaine de brebis basco-béarnaises et dresser les deux chiennes qu'il a ramenées : Féline, la Montagne des Pyrénées, est chargée de garder le troupeau en l'absence du berger, et de le rassurer. Frida, la chienne Border-Coolie, a un peu de mal à apprendre son métier de meneuse de troupeau sur la route, « surtout quand on l'emmène à 5 km à pied de la ferme », précise Yan Lagouge.

 

Il gère également toute l'édification de la nouvelle bergerie depuis le début des travaux. Aujourd'hui, il est fier de montrer la cave provisoire dans laquelle il affine la tome. Plus tard, cette salle redeviendra la chambre froide comme prévu initialement.

 

Le nouveau bâtiment n'est pas encore tout à fait prêt à accueillir les brebis, ainsi que les installations dans la salle de traite automatique, et les deux caves ne sont pas terminées. Mais le chantier avance bien. Yan rêve de « mettre les brebis dans la nouvelle bergerie d'ici un mois, pour que tout le monde soit au même endroit pendant l'hiver. »

 

ADELE ET LES CHEVRES

 

En effet, Adèle a pu installer ses soixante-cinq chèvres poitevines dans la toute nouvelle bergerie il y a une semaine. « Tout le monde est content, dit-elle, le sourire aux lèvres, les chèvres et nous, on a assez de place pour bouger, pour les faire manger, la lumière entre à flots, les chèvres donnent plus de lait... ».

 

Adèle est la fromagère de l'écolieu. Elle fabrique la tome de brebis ou la tome 2/3 brebis, 1/3 chèvre, ainsi que les autres fromages de type crottins ou à la grecque.

 

PRIX DES PRODUITS LAITIERS

 

Pour les tomes et le fromage à la grecque, il faut compter 22€ le kg.

Pour les crottins, 2€ pièce.

Pour le yaourt de brebis, 6,70€ le litre.

 

THOMAS ET LES LEGUMES

 

Il convient de prononcer son prénom à l'allemande : Thomass. En effet, Adèle, sa femme, est Américaine, tandis que Thomas, lui, est Allemand... Mais rassurez-vous, ils parlent tous deux très bien le français !...Et si Thomas a toujours l'air préoccupé, ce n'est pas qu'il vous fait la tête, c'est qu'il pense que les choses ne vont jamais comme il le voudrait... Cependant, ses légumes sont délicieux et variés... Thomas se fait un plaisir de cultiver environ soixante espèces différentes de légumes. Et dès que vous lui direz bonjour, son regard s'éclairera d'un vrai sourire...

 

Il préfère, bien entendu, que vous lui réserviez des paniers à l'année, selon le principe de l'AMAP ( Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne). Cela lui permet de planifier son travail à l'année, sur un plan financier, surtout. Mais vous pouvez aussi acheter ses légumes sur l'un des marchés où les gens de l'écolieu vendent leur production.

 

Si vous êtes curieux, allez jeter un œil sur le blog de Thomas :

http://tri-lingual-farming.blogspot.com/

 

LES MARCHES

OU LE PORTAIL DES BRESSES EST PRESENT :

  • Le vendredi à Torpes, de 16h30 à 19h

  • Le vendredi à Bletterans, pendant l'été, de 17 à 20h

  • Le samedi matin à Beaune

  • Le samedi matin à Saint-Germain-du-Bois

 

L'ECOPAIN

 

Dominique Leduque est boulanger et fabrique diverses sortes de pains biologiques ( aux céréales, aux graines, au seigle, au chocolat et citron...). Depuis peu, sa compagne, Irène l'a rejoint pour l'aider dans son entreprise. Dominique a tout d'abord bénéficié du coup de pouce de la Couveuse d'Entreprises 71. Il vole maintenant de ses propres ailes... Le couple vient de déménager pour se rapprocher de l'écolieu où il travaille depuis plusieurs mois maintenant.

 

L'écopain est également en vente sur le marché de Lons-le-Saunier, le jeudi matin.

 

DEVENIR CONSOM'ACTEUR AU PORTAIL DES BRESSES,

C'EST SIMPLE...

Si vous souhaitez manger sainement et local, le Portail des Bresses à Torpes est fait pour vous... Mais vous pouvez également y trouver d'autres avantages. En effet, l'écolieu propose tout au long de l'année diverses animations qui pourraient bien vous intéresser :

  • les chantiers participatifs ( en éco-construction)... Vous pouvez venir donner un peu de votre temps et d'huile de coude pour aider à l'édification des bâtiments...

  • Les Portes ouvertes...

  • Les ateliers de cuisine vous sont ouverts, il suffit de vous y inscrire quand ils ont lieu. Ainsi, vous pourrez fabriquer votre propre choucroute à partir des choux cabus de Thomas et des épices et autres fines herbes qu'il vous proposera, ou encore apprendre à choisir les plantes sauvages et à les cuisiner...

  • Adhérer à l'association loi 1901 Alterconso, qui permet aux gens du Val-de-Brenne de grouper des achats de produits biologiques comme les agrumes corses en hiver, les jus de pommes et autres cidres de la région, ou l'huile d'olive du sud de la France et j'en passe...

  • Enfin, si vous aimez les festivités, il n'est pas rare que le Portail propose une fête, un moment de convivialité ou un bal folk grâce aux nombreux musiciens qui en font partie. Sa fête annuelle, sur inscription, vient d'avoir lieu le 20 août. Le thème en était „les jeux“. Elise, 19 ans, y a participé : „C'était génial, dit-elle. On a joué toute l'après-midi, et comme j'étais bonne joueuse aux échecs, tout le monde voulait jouer avec moi !..."

Commenter cet article

Archives

À propos

Mes contes, mes poèmes, mes calligraphies, mes dessins, mes peintures ( aquarelle, encre de Chine...), aïkido...