Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Dec

Slam

Publié par Françoise Heyoan  - Catégories :  #poésie

Séparation ( 1)

 

Choisir l'autre par amour

C'est se reconnaître

dans la vision qu'il porte sur nous-même

C'est se sentir familière

de la vision qu'il porte sur le monde alentour

sur les affaires

du monde...

Même

si l'on ne partage pas tous

ses points de vue, si l'on a ses propres repères...

 

Quitter l'autre par désamour

C'est reconnaître

qu'il porte sur nous-même

une vision décalée, c'est

choisir de s'en séparer

pour ne plus se sentir prisonnière

de la vision qu'il porte sur le monde

sur nos affaires

privées...

Même

si l'on ne peut s'empêcher

de mourir un peu

soi-même,

de voir s'effondrer

notre monde familier,

notre monde familial...

Même

si les images du passé

reviennent nous hanter

et nous faire pleurer

Tourne

la page, ferme

la porte mal jointée

de tes blessures

et ose

t'offrir

la plus belle des réconciliations

celle qui se fait avec soi-même

ose

sourire

à ta seconde vie

aux bonheurs qui t'attendent

à l'avenir...

 

En avant !

 

*******************

 

Séparation ( 2)

 

Quand tu reçois une mauvaise nouvelle

du genre de celles

qui peuvent bouleverser ta vie

alors que jusqu'à aujourd'hui

tu as essayé de colmater les brèches,

de bâtir,

de construire...

 

Quand tu reçois une mauvaise nouvelle

du genre de celles

qui peuvent bouleverser ta vie

et qu'elle met en jeu des êtres chers

tu les protèges

tu fais tout pour leur rendre le sourire...

 

Quand tu reçois une mauvaise nouvelle

du genre de celles

qui peuvent bouleverser ta vie

tu tentes de te reprendre

en main, de récupérer d'un coup d'aile

le gouvernail qui t'échappait, de voir

le bon côté des choses, au-delà

de ta peine...

 

Et soudain, ton corps dit :

Stop !

Ça suffit

on n'en peut plus toi

et moi

Ôte tes enveloppes

toutes celles qui te cachent

aux yeux des autres

toutes celles qui t'effacent

toutes celles qui te portent

à la surface

et plonge

au cœur de ton chagrin

il faut bien quitter les mauvais songes

pour poursuivre ton chemin...

Commenter cet article

Angélique 17/12/2009 20:36


Comment tu vas, toi ? Tu n'étais pas là aujourd'hui : tu m'as manqué ! N'aie pas peur de plonger dans la douleur. Ca fait peur parce qu'on croit qu'on sera toujours triste et qu'on ne se relèvera
jamais et puis, ça fait tellement mal, encore plus mal qu'une rage de dents !!! Je te jure qu'après avoir touché le fond, on re-naît, plus grand. Et on s'aperçoit que s'être mis en contact avec son
moi véritable, fût-il un gros paquet de douleur, c'était important. Prends soin de toi !


Françoise Heyoan 10/11/2010 14:16



Merci !...



Archives

À propos

Mes contes, mes poèmes, mes calligraphies, mes dessins, mes peintures ( aquarelle, encre de Chine...), aïkido...